Lalo Schifrin en concert à Paris Agrandir l'image

Lalo Schifrin en concert à Paris

Festival Jules Verne

Nouveau produit

Le dernier grand concert du compositeur Lalo Schifrin, à Paris en 2007. En exclusivité mondiale sur le Wayô Shop !

Plus de détails

35,00 € TTC

share

Offres du moment

Ni no Kuni: Wrath
16,00 € 20,00 €
ISON Comet
15,00 € 25,00 € -40%
Feedback Choice
14,25 € 15,00 € -5%
Of Orcs and Men
10,00 € 20,00 € -50%

En savoir plus

Véritable légende vivante du jazz et de la musique de film, Lalo Schifrin étudie la musique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris au début des années 50, notamment auprès d’Olivier Messiaen et de Charles Koechlin. De retour en Argentine, il rejoint rapidement l’Immortel trompettiste Dizzy Gillespie dans son quintet de jazz après avoir collaboré sur l’écriture de pièces pour son big band. Alors sous contrat avec la MGM, il migre progressivement vers la télévision et le cinéma.

Le succès et la renommé se fera avec The Man from U.N.C.L.E. (originellement composé par Jerry Goldsmith), Mannix et bien évidemment la musique intemporelle de Mission: Impossible en 1966, dont le thème est aujourd’hui l’un des plus célèbres au monde. Mélange de Jazz et d’orchestre symphonique, le style de Lalo Schifrin envahit l’Hollywood des années 60/70, et avec lui les plus grandes stars de l’époque : Steve McQueen (The Cincinnati Kid, Bullitt), Paul Newman (Cool Hand Luke), Bruce Lee (Enter the Dragon) et bien sûr Clint Eastwood (Kelly’s Heroes, The Beguiled et la série Dirty Harry / L’Inspecteur Harry).

En parallèle, Lalo Schifrin écrit et produit des albums de jazz et ses dérivés (fusion, symphonique, latin ou encore baroque !) comme Brazilian Jazz, Piano Strings and Bossa Nova, Latin Jazz Suite et les incontournables Jazz Meets the Symphony, développant alors de manière unique le lien parfois peu évident entre musique classique et jazz.

Cet album est l’enregistrement du grand concert de Lalo Schifrin au Grand Rex le 23 avril 2007 à l’occasion des 15 ans du Festival Jules Verne. Esprit d’aventure et jazz sont à l’honneur dans la salle mythique de Paris, avec la présence de Kyle Eastwood – fils de Clint – à la guitare basse pour l’interprétation de Dirty Harry, écrit 36 ans plus tôt pour le film de Don Siegel. L’album contient également l’interprétation du thème de James Bond écrit par Monty Norman ainsi que l’incontournable standard jazz Cotton Club de Duke Ellington, le tout arrangé et dirigé par Lalo Schifrin.

Véritable objet rare, cet album représente le dernier grand concert du maître édité en CD !

Référence : Festival Jules Verne, 2007
Digipak, 12 pistes, interprété par l’Orchestre Jules Verne, Lalo Schifrin (piano) et Kyle Eastwood (Bass), composé, arrangé et dirigé par Lalo Schifrin

01. Mannix
02. Bullit
03. Enter the Dragon Suite (première mondiale en concert)
04. James Bond Theme (composé par Monty Norman)
05. The Fox
06. Concorde: Airport 79
07. Dirty Harry Suite
08. The Cincinnati Kid
09. Rollercoaster Park Theme
10. Cotton Club (Echoes of Duke Ellington)
11. The Plot (Mission: Impossible
12. Mission: Impossible et reprise finale

Reviews

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Write a review

Lalo Schifrin en concert à Paris

Lalo Schifrin en concert à Paris

Le dernier grand concert du compositeur Lalo Schifrin, à Paris en 2007. En exclusivité mondiale sur le Wayô Shop !

30 autres produits dans la même catégorie :